Classification - Parasports Québec - Sports adaptés 
Classification - Parasports Québec - Sports adaptés
Sport pour tous !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Initiation
 
 
 
 
 
 
Publications
 
 
 
 

Classification

A B C

 Lignes directrices des critères de classification dans les sports

 
Contexte
 
Traditionnellement, on retrouve six groupes de déficiences dans le mouvement paralympique :
 
Amputation, paralysie cérébrale, déficience visuelle, les atteintes médullaires, les déficiences intellectuelles et une catégorie plus vaste qui incluent les autres types qui ne sont pas associés à un groupe particulier.
 
Les sports chapeautés par Parasports Québec, sont surtout pratiqués pas des personnes vivant avec des déficiences telles que les amputations, les atteintes médullaires et certaines paralysies cérébrales (sans toutefois exclure les 4 autres groupes).
 
À partir des critères de classification propres à chaque discipline, il est possible de déterminer la possibilité de participer à une activité donnée. Les critères de classification déterminent l’éligibilité ou non d’un participant.
Les critères de classification ont pour but de :
·         Définir les genres de déficiences qui sont associées à chaque sport.
·         Permettre de regrouper les athlètes dans des classes précises par rapport à leurs capacités.
 
La connaissance de ces critères permet aussi d’aiguiller les intervenants et les participants sur les barèmes généraux de participation de chaque sport.
 
 
Classification des sports les plus pratiqués à Parasports Québec
Basketball
Le basketball est divisé en 4 catégories :
Catégories un (1) et deux (2)
Les athlètes n'ont pas le contrôle de leur base assise. Ils utilisent les bras pour redresser le torse après s'être penchés en avant.
  • Catégorie un : les athlètes sont généralement incapables d'activement bouger le torse dans aucun sens. La plupart ne peuvent tourner le haut du corps pour par exemple, recevoir une passe par-dessus l'épaule durant une contre-attaque.
  • Catégorie deux : les athlètes sont généralement capables de tourner le haut de leur corps, améliorant dans une large mesure leur capacité de surveiller le terrain, de recevoir des passes ou de tirer le ballon de différentes directions.
Pour mieux comprendre l'athlète de cette catégorie essayez tout simplement de garder les genoux ensemble et soulevés, en position assise sur une chaise. Il devient alors presque impossible dans cette position de se pencher en avant ou de côté. Le seul mouvement possible du tronc est la rotation.
Catégories trois (3) et quatre (4) :
Les athlètes sont semblables, puisqu'ils ont tous le contrôle de leur base assise.
  • Catégorie trois : les athlètes peuvent se tourner et se pencher en avant sans difficulté. Les joueurs sont capables de dribbler le ballon bien en avant de leur fauteuil. Ils ne peuvent se pencher sur le côté, la plupart n'ayant pas la force nécessaire dans les jambes pour se stabiliser et se redresser ensuite.
  • Catégorie quatre : les joueurs ont la mobilité de leur torse dans tous les sens. Ils peuvent aisément se tourner, se pencher en avant et d'un côté au moins pour disputer un tir ou protéger le ballon contre un adversaire, par exemple. Les athlètes de catégorie quatre se distinguent des athlètes de catégorie 4,5, parce qu'ils ne peuvent souvent pas se pencher de manière égale des deux côtés, en raison de force limitée dans une jambe.
Pour mieux comprendre l'athlète de catégorie trois, pressez les genoux ensemble en position assise sur une chaise. Se pencher en avant et tourner le torse pour regarder derrière soi sera assez facile, mais ce qui sera difficile sinon impossible sur le côté pour ramasser quelque chose par terre, par exemple.

Parfois, un athlète possède des caractéristiques de deux catégories. Dans ces cas, une catégorie ,5 peut être assignée, c. à d. 1,5, 2,5, 3,5. Au Canada, les quadriplégiques sont classifiés 0,5.
Tennis
Catégorie ouverte
Le diagnostic médical du joueur correspond à un des critères suivants :
  • Insuffisance neurologique de niveau S1 ou insuffisance rostrale, associée à une perte de fonction motrice.
  • Ankylose ou arthrite sévère, remplacement d'une articulation de la hanche, du genou ou de la partie supérieure de la cheville.
  • Amputation de n'importe quelle articulation rostrale d'une phalange métatarsienne.
  • Incapacité fonctionnelle d'un ou des membres inférieurs (similaire aux points énumérés ci-dessus).
 
Catégorie quadriplégique
Pour être admissible, le joueur doit avoir un diagnostic médical correspondant à l'un des critères énoncés ci-dessus et une incapacité physique permanente entraînant une perte importante de la fonction d'un ou des deux membres supérieurs.
L'incapacité physique correspond à un des critères suivants :
  • Insuffisance neurologique de niveau C8 ou insuffisance rostrale, associée à une perte de fonction motrice
  • Amputation d'un membre supérieur
  • Phocomélie d'un membre supérieur
  • Myopathie d'un membre supérieur ou dystrophie musculaire
  • Incapacité fonctionnelle d'un ou des membres supérieurs (similaire aux points énumérés ci-dessus).
 
Curling
Le curling en fauteuil roulant est restreint aux personnes ayant un handicap important au niveau des fonctions des membres inférieurs et de la démarche (exemples : traumatisme médullaire, paralysie cérébrale, sclérose en plaques, amputation de deux jambes), qui requièrent habituellement un fauteuil roulant pour assurer la motricité quotidienne.
Cyclisme à main (HC)
 Les cyclistes à main concourent dans trois divisions fonctionnelles lors des compétitions de cyclisme du CIP, qui incluent des épreuves distinctes pour les hommes et les femmes. Le cyclisme à main est ouvert aux athlètes qui ont normalement besoin d’un fauteuil roulant pour leur mobilité générale ou aux athlètes qui ne sont pas capables d’utiliser un vélo classique ou un tricycle en raison d’un handicap lourd aux membres inférieurs.
·Division HC A : Athlètes présentant un handicap lourd (catégories HC 1 et 2) avec perte totale de la mobilité du tronc et des membres inférieurs, ou présentant d’autres handicaps majeurs et complexes.
·Division HC B : Athlètes présentant une perte fonctionnelle complète au niveau des membres inférieurs et une stabilité limitée du tronc (catégories HC 3, 4 et 5).
·Division HC C : Athlètes présentant une perte fonctionnelle complète au niveau des membres inférieurs et ayant d’autres incapacités fonctionnelles mineures ou présentant des limitations fonctionnelles partielles des membres inférieurs, combinées à d’autres incapacités rendant le cyclisme classique impossible (catégories HC 6, 7 et 8).
Un système de classification fonctionnelle est utilisé pour évaluer la capacité fonctionnelle des athlètes et leur capacité de participer à des compétitions de cyclisme à main, selon la gravité de leur lésion médullaire ou du handicap correspondant. Pour la classification, les athlètes doivent avoir leur tenue et leur équipement de course, et les évaluateurs doivent consulter la documentation médicale sur le handicap de chaque athlète, faire subir à chacun des tests de la capacité fonctionnelle établie en fonction des exigences du sport et procéder à une observation des athlètes à l’entraînement et en compétition.
Rugby
Les athlètes doivent rencontrer les critères minimaux d'admissibilités pour pratiquer le rugby en fauteuil roulant.  Les athlètes avec des conditions non neurologiques peuvent être admissibles s'ils démontrent des limitations fonctionnelles au niveau du tronc dans les membres inférieurs et supérieurs, et sont jugés aptes à jouer après l'évaluation en classification.  Les athlètes avec des conditions neurologiques peuvent être admissibles s'ils démontrent des limitations fonctionnelles au tronc et au niveau de trois des quatre extrémités, et sont jugés aptes à jouer après l'évaluation en classification.  Les descriptions des classes suivantes sont incomplètes et dressent un portrait très général de chaque classe. De plus l'athlète pourra présenter certaines caractéristiques de classe supérieure ou inférieure.

Classe
Rôle principal
Maniement du Fauteuil
Maniement du Ballon
0.5
Le rôle principal du 0.5 est de bloquer et non d'agir comme porteur de ballon principal.
Dû au fait d'une faiblesse proximale considérable de l'épaule et le manque de fonction au niveau des triceps l'athlète démontrera un mouvement de va et vient de la tête lors de la poussée du fauteuil.
Dû au fait du manque de triceps, le joueur tire sur la partie du derrière de la roue pour propulser le fauteuil en fléchissant le coude; les coudes sont écartés vers l'extérieur lors de la poussée que l'on nomme aussi " poussée des biceps sans opposition ".
À cause de la faiblesse des extenseurs du poignet et l'absence des autres fonctions du poignet et de la main, il pourra utiliser l'avant-bras sur la roue pour les départs, arrêts et pour changer de direction.
À cause de la faiblesse proximale considérable de l'épaule et la faiblesse des bras et poignets, il piègera les passes sans bonds contre ses genoux ou les amortiras contre ses bras dans un champ d'action très limité.
Frappe le ballon par en dessous à la manière d'une passe de volley-ball pour les longues passes et pour les passes plus courtes utilisera une passe à deux mains.
Classe
Rôle principal
Maniement du Fauteuil
Maniement du Ballon
1.0
Le rôle principal du 1.0 est de bloquer et non d'agir comme porteur de ballon mais peut effectuer la remise en jeu.
Dû au fait d'une faiblesse proximale de l'épaule et une faiblesse au niveau des triceps l'athlète démontrera un léger mouvement de va et vient de la tête lors de la poussée du fauteuil mais a une plus longue poussée sur la roue. Il peut pousser et tirer sur la partie arrière de la roue.
Dû à la force accrue dans les épaules et dans le haut de la poitrine l'athlète peut démarrer dans quelconques directions sans arrêter et tourner dans n'importe quelle direction; pivote plus facilement et plus rapidement que le 0.5 mais à cause de la faiblesse des triceps et des poignets, l'athlète pourra encore utiliser l'avant-bras.
Attrape le ballon avec les avant-bras ou poignets.
Passe le ballon avec une passe poitrine avec peu de force et pour les longues passes utilise l'avant-bras et le poignet pour une passe de type volley-ball.
Classe
Rôle principal
Maniement du Fauteuil
Maniement du Ballon
1.5
Excellent bloqueur et portera le ballon occasionnellement.
Force accrue des épaules et un meilleur équilibre lui permettant d'être plus efficace pour poussée et manipuler son fauteuil.
Force accrue des épaules et un meilleur équilibre ce qui lui permet d'avoir plus de distance et d'être plus régulier pour effectuer la passe poitrine.
Typiquement, l'athlète aura un déséquilibre entre la force des 2 poignets et cela affectera ses passes
Peut présenter de l'asymétrie dans les bras ce qui poussera l'athlète à utiliser son bras dominant pour la majorité de ses actions sur le terrain.
Classe
Rôle principal
Maniement du Fauteuil
Maniement du Ballon
2.0
Peut transporter le ballon en tant que meneur de jeu.
Typiquement les épaules sont fortes et stables ce qui permet à l'athlète d'avoir une vitesse accrue sur le terrain.
Dispose d'une passe poitrine efficace avec contrôle sur une distance modérée.
Dû au manque d'extension des doigts, l'athlète ne peut tenir le ballon fermement lorsque contré en situation de passe.
Peut tenir le ballon fermement avec les poignets mais il n'a pas de fonction de la main.
Classe
Rôle principal
Maniement du Fauteuil
Maniement du Ballon
2.5
Porteur de ballon et exécution assez rapide sur le terrain.
Parce que le joueur a les épaules très fortes et stables, il poussera plus rapidement sur le terrain.
Aura une préhension fonctionnelle et utilisera le cerceau de propulsion en situation où il est contré.
Pourra avoir un certain contrôle du tronc lui donnant plus de stabilité dans son fauteuil.
Extension équilibrée raisonnable des doigts et extension sans véritable prise et relâchement.
Dribble le ballon aisément mais doit tourner la main vers le ciel pour ramasser le ballon.
Capacité d'effectuer des passes à une main car le joueur à une certaine force dans l'extension des doigts mais il est limité quant à la précision et la distance de ses passes.
Attrape le ballon aisément a deux mains et peut aussi capter les passes à une main en ramenant le ballon contre les genoux ou la poitrine.
Capacité accrue de protéger le ballon comparer au 2.0 parce que le joueur est capable d'utiliser la fonction de ses doigts et du poignet plus adéquatement.
Lors de l'exécution du jeu, peut présenter de l'asymétrie dans la fonction des bras ou des mains ce qui poussera l'athlète à utiliser son côté dominant.
Classe
Rôle principal
Maniement du Fauteuil
Maniement du Ballon
3.0
Très bon avec le ballon et exécution rapide sur le jeu.
Parce que ses doigts sont plus forts, l'athlète peut saisir le cerceau de propulsion ou la roue et pousser rapidement.
Pourra avoir un certain contrôle du tronc lui donnant plus de stabilité dans son fauteuil.
Pace qu'il a de meilleures mains, peut contrôler le ballon dans plusieurs positions et être en mesure d'effectuer des passes, dribbler, attraper et protéger le ballon.
Dribble et effectue des passes aisément d'une seule main.
Peut se stabiliser avec le bras opposé et avoir plus de portée dans le cas où l'athlète n'a pas de fonction au niveau du tronc.
Classe
Rôle principal
Maniement du Fauteuil
Maniement du Ballon
3.5
Joueur dominant sur le terrain et exécution très rapide sur le terrain.
Aura une certaine fonction du tronc et sera très stable dans son fauteuil et utilisera cette fonction dans l'exécution du sport. Avec la fonction combinée des mains et du tronc, le joueur a un excellent contrôle du ballon lui permettant de passer avec précision sur de grandes distances et il captera le ballon très facilement.
Lors de l'exécution du jeu, peut présenter de l'asymétrie dans la fonction des bras ou des mains ce qui est visible lors de l'exécution de ses actions sur le terrain.

 
Athlétisme
Généralités: tous les athlètes handicapés physiques et sensoriels peuvent pratiquer l'athlétisme de compétition. Les catégories sont répertoriées selon un code désignant le type d'épreuves et de handicap qu'elles concernent. Ce code comprend une lettre (T: Track "Courses"; F: Field "Concours)et un nombre.
ATHLETES EN FAUTEUIL
33.  I.M.C. spastique
34.  I.M.C. athétosique
51.  Tétraplégique sans triceps fonctionnels
52.  Tétraplégique avec triceps fonctionnels
53.  Paraplégique sans mobilité volontaire du tronc
54.  Autres (blessés médullaires et autres handicaps assimilés)
7.  Catégories en lancer fauteuil : 51 ; 52 ; 53 ; 55 ; 56 ; 57 ; 58
ATHLETES DEBOUT
Déficients sensoriels
11.  Non voyant B1
12.  Mal voyant B2
13.  Mal voyant B3
60.  Déficients auditifs* (sourds ou malentendants)
* Cette classe de handicap n'est pas reconnue par l'IPC
 
Infirmes Moteurs Cérébraux
35.  I.M.C. diplégique spastique
36.  I.M.C. diplégique athétosique
37.  I.M.C. hémiplégique sévère
38.  I.M.C. hémiplégique léger
Amputés et personnes de petite taille
40. Personne de petite taille
42. Amputé fémoral simple
44. Amputé tibial simple ou double
46. Amputé de membre(s) supérieur(s)
 Hockey-Luge
Pour participer aux compétitions et aux événements approuvés par le CIP (c.-à-d. les Jeux paralympiques d’hiver), les athlètes doivent être atteints d’une incapacité permanente des membres inférieurs de sorte qu’il est évident et facilement perceptible. Donc, qu’il leur est impossible de patiner et de jouer au hockey sur glace.
Parmi les exemples d’incapacités de ce genre, notons : l’amputation (jambe, pied), la parésie (perte de 10 points de force musculaire dans les deux jambes), l’immobilité d’une articulation, la paralysie cérébrale et le raccourcissement d’une jambe d’au moins 7 cm.
L’atteinte doit être surtout au niveau des membres inférieurs puisque la propulsion et le maniement du bâton est essentiel.

Partager sur facebook

La voix parallèle
Ligue provinciales
Vidéo
 
Facebook
 
Merci
à nos partenaires
Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport
Telus
Hydro-Québec
Fondation Bon départ - Canadian Tire
Opération Enfant Soleil
La Fondation des Canadiens pour l’enfance
 
Fils RSS
Fils RSS
4545, Pierre-De Coubertin, Montréal, (Québec), Canada, H1V 0B2
Téléphone : 1-514-252-3108 • Télécopieur : 1-514-254-9793 • Courriel : info@parasportsquebec.com
Copyright © 2008 - 2017 Parasports Québec - Tous droits réservés | Web Design: Simbole